Trucks & Tanks Magazine

Trucks & Tanks Magazine - Le magazine historique et technique des engins et véhicules militaires du XXe siècle

Trucks & Tanks hors-série n°33 : Projets & prototypes de l'Armée Allemande - Tome 2.

Trucks'n Tanks n°76

Précédent | Suivant

Trucks & Tanks n°76 : StuG III Kurz - La genèse d'un mythe.zoom

[ zoom ]

[ Ajouter au panier ]

Au sommaire du n°76

Disponible

8 € frais de port compris

+ Sturmgeschütz III kurz

La naissance d’un mythe

Dès les premières semaines de la Première Guerre Mondiale, la puissance de feu des mitrailleuses et de l’artillerie de campagne avait, rapidement, transformé le moindre assaut d’infanterie en carnage et contraint les belligérants à s’enterrer. Britanniques et Français changent la donne, dès 1916, en engageant les premiers chars d’assaut en soutien de leurs soldats ; de son côté, l’Armée allemande, dont la force blindée se résume à une centaines de chars capturés, constitue, en 1918, des batteries d’accompagnement (Begleitbatterien), équipées de pièces d’artillerie légère, destinées à soutenir le plus en avant possible les attaques de ses troupes de choc (Stoßtruppen); mais ces pièces d’appui-feu, selon la configuration du terrain, ne peuvent guère s’approcher à moins de quelques centaines de mètres de la ligne de front. Dans ces conditions, en 1936, les Allemands décident de développer une « artillerie d’accompagnement sous blindage à l’usage de l’infanterie et de la lutte antichar », le futur Sturmgeschütz III.

+ Panzer III Ausf. G mit Schachtellaufwerk

Le Panzer oublié

En 1940, l’Heereswaffenamt (HWA, le bureau central pour le développement technique et la production d'armes, de munitions et de matériel de l’Armée de terre allemande) s’interroge sur les performances du train de roulement du Panzer III dont le comportement en tout-terrain n’est pas totalement satisfaisant. Et il est même qualifié de très « rude » surtout au moment de négocier des obstacles. Dans ces conditions, le projet d’équiper le char moyen d’un tout nouveau train de roulement à recouvrement est confié à la société Fahrzeug- und Motoren-Werke (FAMO).

+ Les blindés démineurs de la Seconde Guerre mondiale

1re partie, les engins alliés

Symbole de puissance par essence, le char de combat ne manque pas d’ennemis : canons antichars, avions d’attaque au sol, équipes spécialisées dans sa destruction et … les mines. Pour un coût ridiculement bas, ces dernières peuvent bloquer une offensive blindée tout en causant un nombre élevé de pertes chez l’assaillant. Dans ces conditions, durant la Seconde Guerre mondiale, les différents belligérants vont lancer de nombreux programmes de véhicules démineurs. Si certains sont « folkloriques », d’autres vont donner naissance à des engins opérationnels qui, s’ils sont loin d’afficher un taux d’efficacité de 100%, vont permettre d’épargner la vue de nombreux sapeurs. Un dossier qui s’articule en deux parties avec, dans ce numéro, les projets et engins mis au point par les Alliés.

+ AMX 13 C90

Le tueur de T 62

En 1964, face à la montée en puissance des Main Battle Tanks du Pacte de Varsovie, T-62 armé d'un canon de 115 mm en tête, et en attendant la mise en service de l’AMX 30, qui sera effective en 1967, la Direction des Études et Fabrications d'Armement (DEFA) décide d’améliorer la puissance de feu du char léger AMX 13 équipé d’un canon CN-75-50. Pour ce faire, l’arsenal de Bourges réalèse ce dernier pour qu’il puisse utiliser les Obus à Charge Creuse (OCC) empennés de 90 mm des automitrailleuses AML Panhard et EBR. Cette nouvelle pièce, désignée D960 (puis CN-90-F3), tire donc le projectile OCC-90-62 (950 m/sec) dont la capacité de perforation est égale à 80% de celle de l’obus G (stabilisé sur sa trajectoire) de 105 mm de l’AMX 30. Une balistique qui met en danger un T-62 (portée pratique 1 800 m). Le « Char 13t-90-F1 » embarque 34 coups (12 coups dans les barillets, 9 dans la tourelle et 13 coups dans la caisse). Le combat nocturne est facilité avec la pose d’un phare de 490 mm infrarouge (placé sur le toit de la tourelle et associé à un épiscope 0B 26 A), une lunette infrarouge DI-VT-2A pour le tireur et des phares de conduite infrarouges pour le pilote.
Cette rénovation débute en 1966 et les premiers modèles sortent en février 1967. Endurants et fiables, les AMX 13 C90, pesant 14,5 t, vont rester opérationnels durant 20 ans.

+ 2cm Gebirgsflak 38 auf Schwimmwagen

Impressionnant, mais perfectible

La rubrique consacrée aux Technicals aborde un engin tout à fait surprenant avec le 2cm Gebirgsflak 38 auf Schwimmwagen, un bricolage improbable réunissant une « innocente » voiture amphibie et un canon antiaérien à tir rapide ! Le 2cm Gebirgsflak 38 est capable d’engager des objectifs aériens et terrestres, peu protégés, et dont l’effet sur des soldats surpris à découvert est terrifiant. Mais le 2cm Gebirgsflak 38 demande un peu de temps avant d’être mis en batterie. Pour qu’il puisse entrer en action le plus rapidement possible, les Allemands vont donc le monter sur une Schwimmwagen, donnant une puissance hors-normes à une voiture de moins d’une tonne.

+ Le char FT

Le char de la victoire

Afin d’assurer la défense des groupes de reconnaissance, par nature faiblement armés, ou des unités d’assaut allemandes en cas de rencontre avec des blindés adverses, ou même d'engager un combat, des semi-chenillés se sont modifiés par l’adjonction de canons de plus en plus performants capables de tirer des munitions antichars. Par ailleurs, faute de disposer de plates-formes « nationales » en nombre suffisant, la Wehrmacht procède à de nombreuses conversions, sur châssis de matériels capturés, capables de prendre à partie les tanks ennemis.

+ Des Panzer et des hommes

Ola Olin

Le recrutement de la Waffen-SS fait appel à de nombreux étrangers dont certains se distinguent par leurs faits d’armes exceptionnels.Combattant à bord d‘un Panther au sein de la SS-Panzer-Grenadier-Division « Wiking », Ola Olin est l’un d’eux. Il impressionne d’ailleurs tellement la hiérarchie allemande par son courage, au point qu’il est l’incarnation même du « sisu », qu’il recevra la Deutsches Kreuz in Gold (Croix allemande en or), un fait unique pour un Finlandais.

+ Actualité du monde militaire

- Le HA-Gō de la méduse
- Le char léger chinois Type 15
- Le M1 A2C Abrams
- Courrier des lecteurs
- Le musée israélien des blindés de Latroun
- Actualité du livres

Renseignements : Caraktère - 3120, route d'Avignon - 13090 Aix-en-Provence - Tél : 04 42 21 06 76
www.caraktere.com

Votre panier :

Nouveauté livres :

Trouver un kiosque près de chez vous

NOUVEAU : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous :
www.trouverlapresse.com